Dragon ball Z : Kakarot – Un retour en enfance réussi ?!
0

Dragon ball Z : Kakarot – Un retour en enfance réussi ?!

Fév 21 Mike  
  • Graphisme
  • Gameplay
  • Prise en main
  • histoire
Spread the love

Hello les amis ! Nous nous retrouvons pour le premier article de l’année, et on attaque avec avec DBZ Kakarot ! Comme vous l’avez remarqué, j’ai pas mal hésité avant de l’acheter … Peur d’être déçu, de le trouver trop répétitif / ennuyeux … J’ai finalement sauté le pas et très honnêtement, je ne suis pas déçu ! En tout cas pas pour le moment. J’en suis à 10 heures de jeu et bientôt à l’arc Cyborgs ! Donc autant dire qu’il me reste encore pas mal à faire !

Un retour en enfance réussi ?!

Lorsque j’ai regardé DBZ pour la première fois, je devais avoir 13 / 14 ans. Je regardais avec mon cher père lorsque ça passait à la TV. Malheureusement je n’ai jamais pu regarder tous les épisodes, et encore moins dans l’ordre … ! Mais ça ne ma pas empêché d’adorer les aventures de Son Goku. DBZ a été le premier animé à avoir bercé mon enfance, avec des combats mythiques ! Je me souviens avoir eu les poils hérissés alors que Gohan laissait exploser sa rage contre Cell ! Et moi je me disais : “Mais c’est kiffant bordel ! Moi aussi j’ai envie de faire pareil !” … Bah quoi ? Qui n’a jamais voulu se transformer en Super Saïyen ?

En 2020, je réalise donc ce rêve … virtuellement ! Donc autant vous dire que le pari était risqué, tant mes espoirs étaient grands ! Et bien ce BDZ Kakarot passe le test ! Il a réussi à me replonger en enfance, tout en me faisant revivre tous les combats, dans l’ordre, comme à l’époque ! Mais cette fois manette en main !

Graphismes et bande sons

Ce passage va être très court, mais je tiens quand même à le faire savoir (même si il est difficile de juger ce genre de graphismes) : c’est plutôt joli. Les effets spéciaux sont réussis. Pour ceux qui se demandent, on est pas du tout dans le style de Xenoverse mais plus dans le style Fighter Z. Les jeux de lumières et effets visuels sont très soignés !

La bande sons est juste fabuleuse. Fidèle à l’animé ! Grosse nostalgie … ^^

Le gameplay est pas mal réussi. On a ici un action-RPG, et il est vrai que l’évolution de nos personnages n’est pas trop casse tête. Vous aurez donc des quêtes principales et secondaires afin d’amasser des points pour faire évoluer votre arbre de talents. Plus on avance dans l’histoire, plus on débloquera de nouvelles attaques ou power-up.

Jusque là rien de bien compliqué. Là où j’ai encore du mal, c’est avec le système de communautés !

Je passerai les phases de gameplay durant lesquelles vous allez pêcher / chasser afin de récolter de quoi crafter des plats qui vous donneront quelques boosts. Cela ne m’apparait pas comme étant très utile à la progression du personnage, du moins pour le moment …

On notera aussi que lors des combats contre certains adversaires, leurs paternes seront à apprendre par coeur ! Petite explication :

Lors du combat contre C-20, ce dernier déclenchait parfois une attaque surprise assez spéciale : il se téléporte dans votre dos, se colle à vous et absorbe votre ki et une partie de votre santé pour se régénérer. Il a également la capacité d’absorber vos attaques à base de Ki pour se soigner … ! Il fallait donc tout faire pour le garder loin de vous en plaçant de bons coups ! C’est après avoir recommencé au moins six fois que j’ai compris comment le vaincre !

La prise en main se fait assez rapidement et facilement !

Je pense avoir fais le tour … Je ne vais pas vous parler de l’histoire en elle-même car très honnêtement, pour tout ceux qui ont vu l’animé, vous ne serez pas du tout perdu. La nostalgie aidant, vous allez sûrement retomber en enfance, voir apprendre 2 ou 3 petites choses qui vous avaient échappé. Mais on peut donc dire que ce nouveau Dragon Ball Z retrace bien l’animé, et que vous ne serez pas déçu de votre achat !

La note que je donne à DBZ Kakarot : 16/20 ! Un retour en enfance très réussi !

Micke.

About Mike

Leave a comment

Type your name
Type your email
Website url
Type your comment