Green Hell : le jeu de survie ultime. Bienvenue en enfer !
0

Green Hell : le jeu de survie ultime. Bienvenue en enfer !

Sep 07 Mike  
  • Gameplay
  • Graphisme
  • prise en main
Spread the love

Salut à toi survivant ! Tu as toujours aimé les jeux de survie, où la nature n’a aucune pitié ? Tu as surement connu “The Forest” … Et bien si tu le trouvais déjanté, c’est que tu ne connais pas encore “l’enfer vert” (Green Hell), la simulation de survie qu’il ne faut absolument pas rater ! Et tu verras que lorsque tu retourneras sur The Forest, tu te diras que ce dernier est trop facile ! Mais bien entendu, chacun à son charme et puis … à chacun ses goûts !

Gameplay d’une puissance absolue !

Je n’ai jamais vu un jeu de survie aussi complet dans son gameplay et ses mécaniques ! Là, tout est vraiment pris en compte : de la nourriture, à l’eau, en passant par la fatigue, votre santé mentale, la gestion des blessures et de tous les parasites … Tes nerfs seront mis à rude épreuve ! Dans n’importe quel jeu de ce style, on doit souvent nourrir notre personnage (nourriture et eau). Ici, GH met la barre un peu plus haute. Il ne suffit plus de faire cuir son morceau de viande et hop !, on est remis sur pieds ! A présent, nous devons trouver puis manger tout ce dont un être humain à réellement besoin :

  • Lipide
  • Glucide
  • Protéine
  • Eau
Rien que ça ! Du coup tu devras rechercher des fruits, de la viande et toutes sortes d’aliments afin de satisfaire ton estomac ! Tu as certainement aussi connu ces jeux dans lesquels tu meurs INSTANTANÉMENT lorsque ta barre d’hydratation tombe à zéro … Là encore le jeu ce veut plus “réaliste” : tu peux te retrouver à court d’eau / de nourriture sans pour autant en mourir de suite ! J’ai déjà tenu plusieurs heures in-game sans mourir de soif. Ton personnage puisera dans ses “réserves” … Son moral va baisser, il deviendra plus faible et pourra même perdre la raison … NON, il ne mourra pas de suite ! Il souffrira d’abord … C’est un jeu de survie ou non ?

Les blessures :

Alors elles sont nombreuses, différentes les unes des autres et ont toutes besoin soins bien particulier ! Je vais citer quelques exemples :
  • Simple égratignure/ griffure de prédateur : se soigne avec une simple plante !
  • Morsure de serpent : vous devrez manger des feuilles de tabac pour stopper le venin et ensuite soigner la blessure !
  • Un vers sous la peau (Beuark !) : vous devrez l’extraire avec une aiguille avant que ce dernier ne te fasse disjoncter ! Ce genre de parasite te faisant perdre de la santé mentale, tu pourras effectivement devenir fou ^^ … Une fois le vers retiré, soigne bien la blessure !
  • Scorpion : Si tu n’utilises pas une feuille de tabac dans les premières secondes après la piqure, ton personnage va s’évanouir, se relever … Pour finir emporter par la grande faucheuse … Une mort si bête, si jeune …
  • Attaque de fourmis rouges : aucun risque, sauf si tu répètes trop souvent l’expérience … En même temps … Faut vraiment le vouloir là ! Ceci dit … ça doit être une mort bien atroce !
  • Et bien d’autres ! …
Toutes égratignures / griffures non soignées vont s’infecter et devenir toutes vertes (comme en vrai) et c’est la mort assurée ! C’est là que j’en reviens aux viandes pourrit. Si tu as ce genre de blessures infectées et que tu n’as plus de plante de soin, fais un clic droit sur la viande pourrit puis clic sur “récolter”. Tu obtiendras des asticots ou des espèces de “larves” qui, une fois placées sur la blessure vont la “nettoyer” ! De quoi tenir jusqu’à trouver le bon remède … Environ 3 minutes in game seront nécessaire au larves pour boustifailler le pu de ta plaie … (Je vais vomir, je reviens … ^^)

Mais les plaies ne sont pas ton seul danger ! Boire de l’eau sale par exemple te fera vomir et des parasites vont proliférer dans ton corps ! Là encore, il faudra trouver la bonne plante pour y remédier (je vous aide : les plantes de nénuphar ne sont pas “que” très jolies ^^ mais elles sont compliquées à trouver !)

le craft

Ils sont très nombreux, je vais pas tous les citer, mais tu pourras entre autres choses fabriquer :
  • Feu de camp
  • Arc
  • Lance (différents choix selon les matières qu’on utilise)
  • Hutte (sert à sauvegarder et protéger son feu si on s’y prend bien !)
  • Lit de feuilles
  • Collecteur d’eau (sert a récupérer l’eau de pluie. Possible de la récupérer avec des bols en noix de coco ou une casserole posée au sol)
  • Pièges à animaux
  • Petite hache pour couper les arbres (différents choix selon les matières qu’on utilise)
  • Pour allumez un feu, il faut le faire à l’ancienne, en frottant des morceaux de bois avec une matière sèche)
  • Fumoir à viande
Bref, de ce côté vous aurez vraiment de quoi faire !

La chasse :

Dans ce jeu, tout pourra être chassé :
  • Sangliers
  • Souris
  • Grenouilles
  • Poissons / piranhas
  • Serpents
  • Perroquets
  • Scorpions
  • Araignées
  • Jaguars
  • Crocodiles
  • Indigènes … (!) Un peu de chair humaine ? ^^
Mais méfiez vous, certains ne sont peut être pas mangeable ! Aha …

Le cycle jour / nuit du jeu est plutôt bien dosé. Et croyez moi, même s’il n’y a pas de monstres comme dans The Forest, une nuit en pleine Jungle fait bien flipper aussi ! Les moindres bruits, craquements de branches, cette sensation d’être constamment surveillé par un prédateur ou la mort elle même ! Mais alors, s’il n’y a pas de monstre, qui sont nos ennemis ? Hormis la nature et sa faune, une tribu d’indigènes, tueurs à tête de crâne, essayeront d’avoir notre peau. Rassure toi, ils n’attaquent jamais par surprise, enfin ça dépend … En théorie on les entend toujours chanter … Assure toi d’être toujours bien armé car la fuite ne sera pas toujours possible si un second lascar te tend une embuscade par derrière …

Conclusion :

Green hell est toujours en Accès anticipé pour encore 3 mois afin de corriger les bugs et intégrer le mode histoire, le mode bac à sable étant déjà implanté et très réussi ! Le jeu s’annonce prometteur mais la vraie question est : peut-il nous occuper des heures entières avec son mode survie ? J’en suis déjà à 10 heures de jeu et 10 jours de survie in-game. Et pour le moment j’arrive à trouver de petites choses intéressantes. Et même lorsque l’on trouve le jeu un poil ennuyeux, il ne faut surtout pas baisser sa garde sous peine de le payer cash ! Il m’arrive encore de faire des erreurs de débutant, courir (alors qu’il n’est pas conseiller de le faire) et pauser le pied sur une araignée, serpent, etc … Et bien se faire piquer est toujours dangereux car soigner ses blessures, mortelles, au plus vite n’est pas chose facile ! Bonne chance pour trouver la bonne plante … Sur mon dernier live, si vous étiez présent, (le 05/09/18) j’en ai bavé pendant 15 bonnes minutes !

Ce que j’ai hâte de voir, c’est s’ils mettront un mode coop … Beaucoup de gens le réclame ! Pour le moment ce n’est pas prévu, mais sait-on jamais, si la demande est trop forte …

About Mike