Ubisoft ouvert au rachat ?!
0

Ubisoft ouvert au rachat ?!

Fév 18 Mike  
Spread the love

Ubisoft racheté ? Yves Guillemot dit qu’il examinerait toute offre sur la table

Nous l’avons vu, lorsque Microsoft a annoncé son intention de racheter Activision Blizzard pour près de 70 milliards de dollars, les actions en bourse d’autres gros acteurs du jeu vidéo sont montées en flèche. C’était notamment le cas d’Ubisoft dont le cours avait progressé de 11,82 %, et c’est un rachat éventuel de la société qui a été discuté aujourd’hui au plus haut sommet de l’entreprise.


Ubisoft étudierait toute proposition de rachat !

La saison est aux bilans financiers, et Ubisoft n’y échappe pas. Comme toute société cotée en bourse, elle doit rendre des comptes à ses actionnaires, et c’est son PDG, Yves Guillemot, qui a été questionné sur le sujet. Lorsqu’on lui a demandé si Ubisoft serait capable de continuer à sortir ses jeux sur toutes les plateformes dans un marché de plus en plus consolidé, Yves Guillemot pense qu’il en sera capable.

Nous continuerons d’avoir accès à toutes ces plateformes car toutes les plateformes ont besoin d’un excellent contenu. Si nous continuons à faire du bon contenu comme nous le faisons aujourd’hui, nous pourrons accéder à toutes ces plateformes.

Quand on regarde Nintendo… nous sommes le premier éditeur tiers chez eux. Nintendo s’intéresse à tout ce que nous faisons et nous développons même des jeux avec leurs marques, donc la collaboration existe et elle est très fructueuse.

Yves Guillemot a précisé qu’Ubisoft était capable de rester indépendant aujourd’hui, mais que toute offre serait bien entendu examinée.

 

Nous avons toujours pris des décisions dans l’intérêt de nos parties prenantes que sont nos salariés, nos joueurs et nos actionnaires. Ubisoft peut rester indépendant : nous avons le talent, la taille financière et un large portefeuille de franchises originales.

Cela dit, si une offre d’achat se proposait à nous, le conseil d’administration l’examinerait bien sûr dans l’intérêt de toutes les parties prenantes.

Frédérick Duguet, directeur financier du groupe, a précisé plus tard qu’Ubisoft « ne spéculera pas sur les raisons pour lesquelles il n’y a eu aucune offre ». Ce à quoi Yves Guillemot a ajouté : « Ou si une offre a été faite. »

Frédérick Duguet a précisé qu’Ubisoft pouvait assurément rester indépendant à l’avenir puisque l’entreprise bénéficiait d’assez de talents, d’ingénierie, de technologie, de franchises et de communautés engagées.

Difficile de dire aujourd’hui combien pourrait coûter un rachat d’une entreprise telle qu’Ubisoft, mais l’entreprise dispose aujourd’hui d’une capitalisation boursière de 5,34 milliards de dollars.

Source : xboxygen.com

About Mike

Leave a comment

Type your name
Type your email
Website url
Type your comment